Poèmes et vitraux

"Les gens sont comme des vitraux. Ils brillent tant qu'il fait soleil,  mais, quand vient l'obscurité, leur beauté n'apparaît que s'ils sont illuminés de l'intérieur".

Elisabeth KUBLER-ROSS

Vitrail en Bourgogne - Côte d'Or - Février 2012

Vitrail en Charente - Mars 2011

Vitrail aux Hospices de Beaune - Côte d'Or - Février 2012

Vitrail

Cette verrière a vu dames et hauts barons

Etincelants d'azur, d'or, de flamme et de nacre,

Incliner, sous la dextre auguste qui consacre,

L'orgueil de leurs cimiers et de leurs chaperons;

Lorsqu'ils allaient, au bruit du cor ou des clairons,

Ayant le glaive au poing, le gerfaut ou le sacre,

Vers la plaine ou le bois, Bizance ou Saint-Jean d'Acre,

Partir pour la croisade ou le vol des hérons.

Aujourd'hui, les seigneurs auprès des châtelaines,

Avec le lévrier à leurs longues poulaines,

S'allongent aux carreaux de marbre blanc et noir;

Ils gisent là, sans geste et sans ouïe,

Et de leurs yeux de pierre ils regardent sans voir,

La Rose du vitrail toujours épanouie.

José Maria DE HEREDIA in Les Trophées, 115

Vitrail aux Hospices de Beaune - Côte d'Or - Février 2012

Vitrail à Chapelle des Buis - Besançon - Doubs - Avril 2010

Vitrail à la chapelle des jardins de Verbania - Piémont - Italie - Août 2012

Vitrail

Un soir de flamme et d'or hante la basilique,

Ravivant les émaux ternis et les couleurs

Ancestrales de l'édifice catholique.

Et soudain: cuivre, azur, pourpre chère de douleurs,

Le vitrail que nul art terrestre ne profane

Jette sur le parvis d'incandescentes fleurs.

Car l'ensoleillement du coucher diaphane,

Dans l'ogive où s'exalte un merveilleux concept,

Intègre des lueurs d'ambre et de cymophane.

Les douze Apôtres, les cinq prophètes, les sept

Sages, appuyés sur les Vertus cardinales,

Se profilaient en la rosace du transept.

Améthystes! Béryls! Sardoines! Virginales

Emeraudes au front chenu des Confesseurs

Montrant le Livre où sont inscrites leurs annales (...)

Laurent TAILHADE (1854-1919)

Vitrail en Bourgogne - Côte d'Or - Février 2012

Vitrail en Dordogne - Août 2010

Vitrail à la chapelle de Roche d'Or - Canton du Jura - Suisse - Avril 2010

Vitrail

Quand la lumière dort

Que fais-tu vitrail?

J'étoile les ailes ouvertes

Des papillons

J'égrène les étincelles

Des paupières

Je berce la main qui soude

Les songes de demain

J'apaise la peine des yeux

Avant qu'ils cisèlent

Que fais-tu verrier

Quand la lumière dort?

J'attends le silence de l'aube

La bordure du matin

Je veille la braise

Qui fond le plomb comme l'eau

Je signe tremblant mon nom

A l'encre de soie

Je sens le soleil qui traverse

La couleur du coeur.

Gilles BOURDEAU

Vitrail en Bourgogne - Côte d'Or - Février 2012

Vitrail à la basilique Sainte Jeanne-Antide de Sancey Le Long - Doubs - Juin 2011

Vitrail à l'église d'Interlaken - Suisse centrale - Février 2010

Vitrail

Ton ombre, s'écrasant contre les murs

Se gare de nouveau dans des petits tessons.

Oh, c'est la raison pour laquelle tu m'as vu

Dans la rue ramassant des cailloux taillés en carreaux.

Je vais la refaire, tard dans la nuit

Sur tes fenêtres, en les posant avec soin

Verts, bleus, jaunes et rouges

En heaume, entre les grilles de plomb.

Quand tu te réveilleras, des arlequins en vitre colorié,

Cloués aux hublots, vont filtrer à travers eux-mêmes

Le soleil qui tombera dans tes bras,

A moitié plié, entre deux rayons.

Nichita STANESCU

Vitrail à la chapelle des jardins de Verbania - Piémont - Italie - Août 2012

Vitrail à l'église d'Interlaken - Suisse centrale - Février 2010

Vitrail en Charente - Mars 2011

Aux vitraux diaprés des sombres basiliques

Les flammes du couchant s'éteignent tour à tour;

D'un âge qui n'est plus précieuses reliques,

Leurs dômes dans l'azur tracent un noir contour;

Et la lune paraît, de ses rayons obliques

Argentant à demi l'aiguille de la tour

Et les derniers rameaux des pins mélancoliques

Dont l'ombre se balance et s'étend alentour.

Alors les vibrements de la cloche qui tinte

D'un monde aérien semblent la voix éteinte

Qui, par le vent portée, en ce monde parvient;

Et le poète, assis près des flots, sur la grève,

Ecoute ces accents fugitifs comme un rêve,

Lève les yeux au ciel et, triste, se souvient.

Théophile GAUTIER

Reflet de vitrail à la basilique Sainte Jeanne-Antide - Doubs - Juin 2011

Vitrail en Charente - Mars 2011

Parc du Près La Rose à Montbéliard - Doubs - Avril 2011

Photographies et légendes: Philippe DEUSCHER